Pour une première année d’apiculture “à grande échelle”, être médaillé, c’est vraiment encourageant.

J’ai deux petits messages à diffuser. Les voici.

Le premier

Je suis toujours en cours de reconversion professionnelle. Vers l’apiculture vous devez très certainement vous en douter. Et je tenais à partager avec vous, que je suis vraiment fier et honoré d’avoir obtenu cette médaille d’argent pour cette première année. Cela promet beaucoup de positif dans le futur.

Alors je profite de cet article pour vous faire partager quelques ignominies me concernant sur un soi-disant forum d’apiculture, que ne gagnera pas à être cité. Je tiens simplement à vous faire partager quelques bribes de la mentalité de ces détenteurs de ruches :

“Peut-être apiculteur, négociant sans aucun doute.”

“J aurais dis miel de tournesol sur Paris bof non ?”

“Les tenues sont blanches moi les miennes sont noires…”

“C’est un peu pompeux de former des gens à l’apiculture avec seulement 10 ruches en exploitation non ?”

“Bin moi, dès les premières minutes, le nourrisseur avec les beaux cadres tout neufs plein de miel (Sirop???), cela m’a tout de suite donné envie d’arrêter ;)Rien n’est collé, on voit que tout est récent et pour moi, le nombre d’abeilles n’est pas impressionnant, bref, cela sent le chinois…”

Alors pour répondre à ces limaces : puisque vous ne m’appelez pas pour vous renseigner et que vous préférez vous cacher dernière votre tas de boue d’assimilé forum, continuez de baver, vous ne m’empêcherez pas d’avancer…

Vous qui déblatérez ce genre de propos n’avez aucun courage. A la date où les posts ont été écrits, toutes mes coordonnées étaient facilement trouvables sur la page contact. Mais vous, préférez vous terrer pour vous cacher derrières vos pseudos.

Alors si jamais vous repassez par là, vous qui “bavez”, sachez que vous valez très certainement plus que moi techniquement, mais humainement vous êtes des petites gens. Et surtout, restez bien cachés derrière votre forum nauséabond dont l’administrateur préfère vous protéger plutôt que de modérer ; lui qui préfère que ce soit moi qui vienne me défendre sur le post du “cartel des sages” et par la même occasion alimenter le moulin à excréments…

Je n’ai ni temps, ni un centime à consacrer à faire une procédure, je préfère m’occuper de mes 10 ruches (ah ah ah) que de vous mettre en valeur.

Le second

Sur une note plus joyeuse et surtout sortie des raclures, je profite de cet article pour remercier plusieurs personnes :

  • Mes parents qui ont très certainement eu peur pour moi pour cette nouvelle vie mais qui me souhaitent la réussite.
  • Mes sœurs qui me soutiennent et m’aident à chaque instant.
  • Mon ami Guy, tel une canne qui m’aide à garder le moral les jours moroses.
  • Mon ami Dominique qui m’a aidé dans le démarrage de mon aventure apicole. Lui aussi se tournera vers cette filière dans quelques temps. Et je ne l’oublierai jamais.
  • Mon maître apiculteur Alain que j’apprécie beaucoup.
  • Toutes les communes qui m’ont permis de pouvoir disposer de terrains pour exploiter (mes 10 ruches ah ah ah !).
  • Et pour terminer mon épouse Céline que j’adore, qui a eu plus peur que moi dans cette aventure, qui doit être saoule de mes histoires d’abeilles, de miel et qui m’a soutenu sans faillir.

Alors en mélangeant tout cela, vous ne pouvez pas savoir quelle énergie que cela me donne pour 2017.

Comptez sur moi, car j’avancerai encore plus loin.