Visite du 16 Février 2016

IMG_5920Nous pouvons maintenant bien le remarquer, les jours rallongent et la clarté est plus intense qu’il y a un mois. Les abeilles s’activent et il ne faut surtout pas qu’elles manquent de nourriture jusqu’à l’arrivée des jeunes abeilles.

Voici la vidéo :

J’ai pu remarquer que le fait de mettre le candi sur un couvre cadre avec un trou, peut parfois ne pas être accessible des abeilles à cause du froid car elles se déplacent horizontalement dans la ruche. Le froid peut donc les empêcher de trouver et d’accéder au candi.

J’ai donc mis le candi directement sur la tête des cadres, isoruch au dessus, et regardez :

IMG_5921

Elles vont directement sur le candi après quelques minutes seulement ; nous verrons bien si la météo n’est pas trop froide et surtout si les butineuses peuvent sortir trouver un peu de pollen pour entretenir un petit couvain. Mais je fais confiance à leur instinct de survie.

Aussi, j’en ai profité pour marquer encore des cadres.

IMG_5922

Météo en IDF : 8°C (nuit à -3°C)icone ensoleillé

6 réflexions au sujet de « Visite du 16 Février 2016 »

  • Avatar
    17 février 2016 à 10 h 25 min
    Permalink

    Salut,

    Tu as 2 ruches qui semblent tres peuplees avec des abeilles sur l ensemble des tetes de cadres…..ca promet une belle recolte….

    Curieux de voir comment tu vas gerer l essaimage de ces ruches peuplees.

    pour l instant les pertes semblent limitees.

    A bientot,
    Florian

    Répondre
    • Alexandre
      17 février 2016 à 10 h 54 min
      Permalink

      Salut Florian,
      Oui je continue à les nourrir pour garder cette vigueur car je compte les diviser au printemps. J’introduirai une reine des qu’elles seront disponibles.
      Je n’exclue pas non plus une petite récolte de miel, au moins pour moi…

      Répondre
  • Avatar
    17 février 2016 à 10 h 33 min
    Permalink

    Bonjour Alexandre,
    Par ma part je mets directement le candi sur les cadres, et il est vrai qu’elle semble s’alimenter plus facilement. D’un autre côté, c’est plus difficile à gérer lorsque que les températures restent autour du zéro en moyenne montagne, il est plus facile dans ce cas d’avoir le candi présent sur l’orifice du nourrisseur. Autre idée qui me traverse l’esprit, faire un mixte, présence de candi sur cadres, retourner le nourrisseur, et mettre en réserve un autre candi sur l’orifice, isolant + toit. A expérimenter l’hiver prochain……….
    Dernier point, je tiens à te féliciter pour tes nouveaux projets apicoles, pour ma part je reste modestement sur la gestion de mes cinq ruches, avec l’espoir par division, d’augmenter le cheptel ! Wait and See ! Bonne continuation …….

    Répondre
    • Alexandre
      17 février 2016 à 10 h 58 min
      Permalink

      Bonjour Michael.
      Oui effectivement j’ai voulu tester avec candi dans nourrisseur. Mais il est vrai qu’il faut constater qu’elles se nourrissent mieux avec candi directement en tête des cadres.
      Après par rapport à toi, je suis en région parisienne et il sera plus facile de contrôler la consommation du candi qu’en montagne, j’en suis pleinement conscient.
      Pour ton idée de placer du candi, j’y avais songé mais le nourrisseur nicot est bien, mais trop léger, et se décale facilement car pas assez lourd ; c’est pour cela que j’ai changé pour des modèles en bois paraffinés. Merci encore pour tes encouragements.

      Répondre
  • Avatar
    17 février 2016 à 10 h 36 min
    Permalink

    “il est vrai qu’elles semblent………” elles sont nombreuses logiquement 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

🐝Les frais de port sont offerts à partir de 60€ d'achat avec Mondial Relay 🍯 Ignorer