Ruches et essaims

Schéma ruche

Maintenant que nous sommes équipés. Il reste à investir dans les ruches.

il y a plusieurs “visions” selon le modèle de ruche : Dadant, Warré, Langstroth, Voirnot etc.

Pour plusieurs raisons, je me lance sur Dadant car :

  • la majeure partie des apiculteurs sont sur ce modèle de ruches (je fais comme tout le monde je sais…)
  • les outils d’extraction sont calibrés pour Dadant
  • beaucoup d’accessoires adaptés

Libre à nous de changer par la suite pour les raisons qui nous appartiennent…

La ruche Dadant

Certains apiculteurs vendent des ruches peuplées ou non. Pour ma part, j’ai fait le choix d’acheter neuf. Je ne prendrai pas le risque d’avoir des ruches infestées par la loque ou tout autre parasite des ruches car elles n’ont pas été correctement nettoyées ou encore acheter des ruches peuplés d’essaims malades, non non.

Les fournisseurs font souvent des kits pour les apiculteurs amateurs regroupant :

  • le plancher
  • le corps
  • (la hausse)
  • les cadres de corps (10)
  • le couvre cadre
  • le toit

Le plancher

C’est le socle de la ruche. Il permet de soutenir toute la ruche et d’apporter l’air nécessaire à la respiration des abeilles ainsi que l’évacuation de l’eau lors de l’élaboration du miel par évaporation.

J’ai choisi de prendre un plancher avec ventilation totale puisqu’il est anti-varroa. Le parasite tombe hors de la ruche (çà de moins !).

La différence principale avec les plancher grillagés bois et grillage métal, c’est que l’aération est bien calibrée ; peut-être un peu trop avec les planchers bois, mais ca, c’est vous qui allez vous faire votre propre idée. Aussi, le plastique se nettoie un peu plus facilement : un coup de nettoyeur haute pression et un bain dans l’eau de javel. Le plancher bois être gratté et désinfecté à la flamme, ce qui prend un peu plus de temps.

Le corps

ruche_IMG_0495
Corps avec 5 cadres

C’est le cœur de la ruche, le nid. Cette structure principale sera la frontière entre l’essaim, son couvain, ses réserves et l’extérieur. Il contient les cadres. 10 ou 12 pour une ruche, 5 ou 6 pour une ruchette.

J’ai choisi de le prendre en bois avec tenons (pour la solidité, à l’inverse du plastique), en Cryptomeria pour une meilleure durée dans le temps. Ce bois, imputrescible, nous affranchi de l’entretien extérieur et intérieur comme la peinture ou l’huile de lin. De plus, ce bois est 20% moins lourd que l’Epicea.

Attention, le Cryptomeria est peut être imputrescible mais il est plus fragile, la densité du bois est inférieure au pin, ce qui le fait s’effriter plus facilement. Attention aux coups de lève-cadre…

Les cadres de corps

cadre_corps_IMG_0488
Cadre de corps

Au nombre de 10, ils abriteront les abeilles, leurs réserves de miel, de pollen ainsi que le couvain. Ce sont les rayons remplis de cellules hexagonales.

Toujours en bois, ils seront “filés” horizontalement ou verticalement pour faire tenir une feuille de cire gaufrée. La feuille de cire permet d’accélérer le travail des abeilles, en leur épargnant la de construction de rayons afin les orienter vers le butinage plus vite.

J’ai choisi des cadres filés verticalement afin d’avoir un meilleur maintien de la cire.

Pour fixer la cire, voir comment cire les cadres.

cadres_corps_hausse_IMG_0486
Différence entre cadre de hausse et de corps Hauteur d’un cadre de hausse : 1/2 hauteur de cadre de corps

Les couvres cadres

IMG_0522Intercalé entre le corps de la ruche et le toit, il permettra d’isoler et de fermer le haut du corps. Une sorte de joint.

J’ai choisi un modèle en aluminium par dessus un couvre cadre en bois, car il équivaut à 7 cm de bois pour une finesse extrême.

Il est en plus réfléchissant pour bien garder la chaleur de la grappe en hiver.

Couvre cadre bois
Couvre cadre bois

Pour le couvre-cadres bois, vous pouvez faire un trou à la scie cloche afin de permettre le nourrissement au pain de candi. Il faut alors le mettre au dessus des cadres, le pains candi dessus, puis enfin le nourrisseur retourné.

Le toit

Ce sera le “parapluie” pour que la ruche soit bien au sec.

Votre choix ne sera qu’esthétique ou économique.

Prix : de 10 € pour un toit en tôle plat, 40€ pour un toit chalet

La hausse

rucher_IMG_0457
Hausse avec 9 cadres

En cas de miellée, les abeilles vont faire des allers et retours pour stocker en masse le nectar, qu’elles transformeront en miel par la suite. Il faudra alors leur donner du volume disponible afin qu’elles stockent ce miel dans une hausse, afin de ne pas saturer le corps. En effet, si les abeilles, faute de place, stockent le nectar dans le corps, la reine ne pourra plus pondre et il y aura un risque d’effondrement de la colonie pour cause de blocage de ponte ou alors un essaimage.

Identique au corps, mais moitié moins haute, on placera une ou plusieurs hausses sur le corps en les empilant.

J’ai choisi une hausse en Cryptomeria comme le corps, pour une meilleure longévité.

Attention, le Cryptomeria est peut être imputrescible mais il est plus fragile, la densité du bois est inférieure au pin, ce qui le fait s’effriter plus facilement. Attention aux coups de lève-cadre…

Prix pour la ruche et la hausse : 103,45€ le tout (sans cadres de hausse)

Les cadres de hausses

cadre_hausse_IMG_0487Ils abriteront les réserves de miel au dessus du corps. Il y en a 9 par hausse. D’autres modèles de hausses en ont 8.

Toujours en bois, ils seront “filés” horizontalement ou verticalement pour faire tenir une feuille de cire gaufrée. La feuille de cire permet d’accélérer le travail des abeilles, en leur épargnant la de construction de rayons afin les orienter vers le butinage plus vite.

J’ai choisi des cadres filés verticalement afin d’avoir un meilleur maintien de la cire.

Pour fixer la cire, voir comment cire les cadres.

Prix par cadre : 3,90€ X 9, soit 35,10€ pour une hausse complète

Total pour l’ensemble : 146,55 €

Mise à jour 20/04/2015

Ne pas oublier

Le nourrisseur

Nourrisseur couvre-cadres plastique
Nourrisseur couvre-cadres plastique

Il sert à plusieurs choses :

  • nourrir les colonies par l’apport de sirop ou de candi
  • faire un coussin d’air isolant pour limiter les pertes de chaleur par le haut de la ruche
  • visualiser par transparence à travers les cabochons, combien d’inter-cadres occupent les abeilles

Les pièces rondes servent de caches en cas où si vous avez découpé la partie prédécoupée pour l’introduction de cellule royale pour un remérage ou un nourrissement au pain de candi.

Le plastique est plus facile à nettoyer et de par ses fonctions, plus fonctionnel selon moi.

Prix : 9,60 €

 Ses cabochons

Cabochon pour nourrisseur plastique Nicot
Cabochon pour nourrisseur plastique Nicot

Vous les apercevez juste au dessus, il empêchent les abeilles de remonter par la cheminé centrale du nourrisseur ; et les guident pour aller prendre le sirop derrière les réducteurs.

Prix pour 2 cabochons : 2,00 €

Cela peut être facultatif.

La porte

porte_anti_frelon_IMG_0485
Porte anti frelons

Indispensable l’hiver pour empêcher que les rongeurs entrent dans la ruche et au printemps pour réduire l’entrée et laisser aux quelques gardiennes l’avantage en cas de pénétration d’un  frelon dans la colonie (porte verte). Les portes blanches ne sont pas anti-frelon.

Il peut aussi fermer la ruche, tout en laissant circuler l’air afin de les déplacer.

Prix : 0,88 €

Les fixes éléments

Fixeel
Fixe élément
fixe éléments
Fixe élément une fois visé

Kit nécessaire pour solidariser le plancher du corps. Il me suffira de viser 3 vis de chaque côté et placer un fixe élément de chaque côté.

Prix payé par kit (pour une ruche) : 2,00€

Ils sont quasiment indispensables.

Le tiroir pour fond de ruche

Utile pour estimer le niveau d’infestation de Varroa. Aussi pour garder la chaleur pour le couvain à la mi-janvier.

Il faudra, comme ici, faire quelques trous pour évacuer l’humidité.

Prix : 4,18 €

Le chasse abeilles

chasse abeille
Chasse abeille

A intercaler de 24 à 36 heures la veille de la récolte de miel entre le corps et la hausse.

90% des abeilles des hausses sont descendues et la récolte s’en trouve facilitée.

De plus il possède une trappe à ouvrir pour faire lécher les cadres de hausse par les abeilles facilement.

Prix : 15 €

Cet accessoire peut être facultatif si vous récoltez par brossage, mais cela occasionne davantage de risques de pillage, surtout si vous avez des voisins à proximité immédiate du rucher.

La grille à reine

grille_reine_IMG_0489
Grille à reine

Elle empêchera la ponte de la reine dans les hausse et évitera le couvain dans les cadres de miel.

Prix payé pour une grille à reine : 2,15€

Partition

partition_cadre_superchaud_IMG_4167
Partition cadre super chaud

Pour resserrer une colonie l’hiver (ou un jeune essaim). Elle consommera moins de réserves de miel car moins de volume à chauffer. Évitera le refroidissement du couvain l’hiver.

Montée sur un cadre plein et recouvert de matériau isolant.

Vous pouvez la fabriquer vous même.

 

 

Recommandé

Traitement du bois

Peinture spéciale, huile de lin. Libre à vous de choisir ce qui vous plait/arrange !

J’ai opté pour de l’huile de lin.

Prix pour 1 L soit 3 ruches et leur hausse : 5 €

Ruchette

Une ruchette qui ferme
Une ruchette qui ferme

Indispensable si vous devez diviser une colonie qui s’apprête à le faire. Il vaut mieux garder l’essaim mais en deux plutôt que la ruche essaime et que vous perdez la moitié (ou plus !) de la population. De format 5 ou 6 cadres Dadant. Privilégiez les ruchettes qui peuvent rester dehors aux intempéries : bois, polystyrène.

Prix pour une ruchette bois : 39,00€

Son nourrisseur : 15,00 €

Un couvre cadre isoruch : 2,00€

Une porte : 0,80 €

Deux pitons : 0,30 €

Facultatif

Poignées

poignée
Poignée Saint-Etienne

Pour conforter la préhension de la ruche.

Type Saint-Etienne.

Prix pour deux poignées : 3,40 €

 

 

Plaque de chiffre

Chiffres
Plaque de chiffres à clouer

Utile pour numéroter les ruches. A fixer avec deux pointes.

Prix : 1,34 €

 

Alors concrètement, combien dois-je prendre de matériel par ruche peuplée ?

C’est-à-dire, je veux avoir X ruches, quelle quantité de matériel prendre ?

Je vais donc détailler le matériel (hors miellerie) à avoir d’avance par ruche ; à multiplier alors pour le nombre de ruches que vous voulez avoir.

  • 1 plancher +1 d’avance : car il faut les nettoyer et désinfecter au printemps, alors si vous avez une ruche, où poserez-vous le corps pendant que vous nettoyez ? Si vous aurez 20 ruches, seuls 4-5 planchers d’avances seront suffisants.
  • 1 corps +1 d’avance : au cas où un pivert viendrait s’attaquer à des ruches.
  • 10 cadres de corps : il vous restera environ 5 cadres si vous acheter un essaim sur cadres, 0 si vous récupérez un essaim
  • 1 nourrisseur (+2 cabochons si vous prenez les nicot)
  • 1 couvre cadre bois et/alu : les deux peuvent se cumuler
  • 1 toit
  • 3 hausses minimum !
  • 27 cadres de hausse minimum : ou nombre de hausses x 9 = nombre de cadres de hausse à prendre
  • (10 feuilles de cire gaufrée pour corps) uniquement si vous achetez les cadres filés mais non cirés
  • (27 feuilles de cire gaufrée pour hausse, ou plus) uniquement si vous achetez les cadres filés mais non cirés
  • 1 porte pour entrée de ruche
  • 1 kit de fixe-éléments
  • 1 tiroir pour fond de ruche
  • 1 chasse abeilles
  • 1 grille à reine
  • 1 partition pour resserrer la colonie
  • 1 traitement du bois
  • 1 paire de poignées (facultatif)
  • 1 plaque de chiffres pour marquer vos X ruches (facultatif)
  • 1 ruchette

Les essaims

Les essaims peuvent aller de 0€ à 200€.

  • 0€ si vous le récupérez dans la nature
  • et plus de 150 €, si vous achetez un essaim soit auprès d’un éleveur, vous être plus sûr de son état sanitaire et des “performances”
  • environ 100-120€ si un amateur vous en vend un.

Une réflexion au sujet de « Ruches et essaims »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *